Retour sur un confinement ralenti…

Le confinement… Toute une histoire !

J’admire ceux et celles qui ont pu être productifs pendant cette période. Pour ma part, maintenir le cap de mes projets Aperçu en cours et m’occuper de notre adorable fillette de 14, puis 15, puis 16 mois a été bien suffisant ! (précision : le papa de l’adorable fillette est parti, pour des raisons professionnelles, pour 4 mois à l’étranger). Chez nous, les idées et envies ne se sont que très peu transformées en actions concrètes. Premier mois = dur dur, second mois = lâcher prise.

En revanche, nous avons arpenté notre kilomètre chaque jour, avec bonheur. Et oui, il est magnifique notre kilomètre autour de la maison ! D’ailleurs, notre maison aussi est magnifique, et très confortable. Et c’est donc en jetant des cailloux dans le ruisseau en bas de la rue, tous les matins, que peu à peu, mes pensées se sont déliées. Foncer tous les jours le nez dans le guidon, préparer la soirée quand on n’est encore que le matin, prendre des rendez-vous pour la semaine qui vient, faire des job-list interminables… Pendant le confinement, on a aussi arrêté ça, ouf.

Et voilà, pendant ces temps de cerveau disponible, ces balades, ces laisser-aller, j’ai décidé que j’allais me mettre à dessiner, beaucoup plus sérieusement. Bon, avec une minette qui apprend aussi à se servir de crayons dans les parages, c’est un peu ambitieux, mais elle dort parfois, et puis elle retournera quelques jours à la crèche. Dessiner, et regarder toute cette chance que j’ai, la respecter et la choyer, voilà mes nouvelles résolutions.

Merci aux podcasts Sens Créatif, Exquises Esquisses et Oleti de m’avoir tenu compagnie pendant ces moments à la maison ! Je vous garde dans la poche 😉

Dans la même catégorie :

Menu